Menu Fermer

Enquête publique zone aéroportuaire : contribution de Léon à vélo

Léon à vélo à répondu à l’enquête publique ouverte concernant la desserte de l’aéroport par le tram et ma mise en place d’un bus à niveau de service prioritaire. La voici :

Nous saluons la création d’aménagements cyclables entre le centre ville de Mérignac et l’aéroport via l’échangeur 11. En effet, actuellement, cette zone est un véritable désert cyclable, tout particulièrement entre le carrefour Cassin/Kennedy et l’aéroport, ou pratiquement aucun aménagement cyclable digne de ce nom n’existe.

Cependant, nous déplorons le choix du type d’aménagement retenu sur une partie non négligeable du linéaire. En effet, une partie du linéaire est constitué de bandes ou de voies cyclables à hauteur de trottoir.
Le premier type d’aménagement peut convenir à des cyclistes expérimentés, cependant, l’absence de séparation physique avec la
chaussée met mal à l’aise et décourage les cyclistes débutants. Par ailleurs, de part le grand nombre de poids lourds circulant sur le secteur, ces aménagements sont peu sécurisants (risque que les cyclistes se fassent serrer le long du trottoir
Le second type d’aménagement convient certes mieux aux cyclistes débutants mais empêche les cyclistes confirmés, souvent plus rapide, de circuler à leur vitesse de croisière normale. En effet, ce type d’aménagement est souvent peu lisible pour les piétons, qui se circulent sans forcément en avoir conscience sur un espace cyclable, sur lequel sont susceptibles de circuler des cyclistes dont la vitesse peut atteindre ou dépasser 30 km/h. Par ailleurs, de par l’absence de séparation physique, ce type d’aménagement pose problème à certaines catégories de piétons (mal voyants notamment), qui n’ont, du fait de l’absence de séparation physique, aucun moyen de savoir s’ils se trouvent sur l’espace cyclable ou sur l’espace piéton attenant.
Pour Léon à vélo, des aménagements à mi-hauteur devraient être généralisés afin de sanctuariser la place des cyclistes dans l’espace
publique en général et dans ces secteurs à forte circulation en particulier. Léon à vélo attire également l’attention de l’aménageur sur la nécessité de traiter les intersections avec le plan grand soin. En particulier, il serait souhaitable que la signalisation aux carrefours soit dans l’esprit du code de la route, c’est à dire que les cyclistes qui circulent sur un aménagement cyclable disposent aux intersections du même régime de priorité que la rue qu’ils longent. Cette condition est à la fois nécessaire pour assurer leur sécurité mais également pour garantir la fluidité de leur déplacement en évitant de nombreuses relances.

Léon à vélo souhaite également attirer l’attention des aménageurs sur la nécessité de prendre en compte les nouveaux usages des cycles : vélos cargos (biporteurs et triporteurs) et vélos avec remorques. Ces types de vélo nécessitent à la fois une largeur suffisante sur la bandes et pistes cyclables et réclament un positionnement adaptés des boutons d’appels de feu (on voit trop souvent ces boutons positionnés trop près de la chaussée, ce qui rend leur usage dangereux pour les cyclistes en vélo cargo, car la caisse se retrouve alors sur la chaussée).
Nous demandons également qu’un soin particulier soit apporté au jalonnement, afin que les néo cyclistes puissent aisément trouver les itinéraires qui leurs sont destinés.

Enfin, Léon à vélo regrette que pas même une ébauche des aménagements cyclables qui seront proposés le long de l’itinéraire du BNSP ne soit présente dans ce dossier. Cela aurait permis de commencer à concevoir une uniformité dans la conception de ces aménagements.

MVMA : démolition de l’ancienne station

Ca y est ! La démolition de l’ancienne station service est débutée et déjà presque terminée, ceci afin de faire place nette et laisser le terrain libre pour la construction de la maison du vélo et des mobilités alternatives de Mérignac !

Depuis l'est
Depuis l’est
Vue panoramique du terrain
Vue panoramique du terrain
Côté ouest
Côté ouest

Nous avons déjà participé à la validation des plans du futur bâtiment. Nous disposeront d’un bâtiment d’environ 200 m² partagé avec la maison du projet du quartier Marne Soleil. Les curieux auront la possibilité de voir les plans de la MVMA au forum des associations, en attendant que nous puissions diffuser les plans plus largement !

Forum des associations

Léon à vélo sera present au forum des associations de Mérignac le 8 septembre 2018.

Venez nous y rencontrer. Ce forum sera l’occasion de vous présenter nos actions et projets passés et surtout à venir ! Nous y tiendrons également un atelier de diagnostic/réglages et petites réparations cycles.

Le forum des associations aura lieu à la maison des associations, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny à Mérignac de 10h à 17h le samedi 8 septembre 2018.

La rentrée des aménagements cyclables à Mérignac

La rentrée des aménagements cyclables est dense cette année à Mérignac, en particulier autour de la zone aéroportuaire. Car ENFIN, la métropole et la ville on l’air d’avoir intégré l’enjeu des déplacements dans cette zone, et semblent vouloir mettre les bouchées doubles sur les aménagements cyclables pour desservir ce secteur.

Bande cyclable le long de l'avenue de Beaudesert (côté est)
Bande cyclable le long de l’avenue de Beaudesert (côté est)

L’aménagement clé, c’est bien sur les nouvelles bandes cyclables « sécurisée » par un boudin de béton le long de l’avenue de Beaudesert (itinéraire en bleu sur la carte ci-dessous). Cet aménagement, réclamé de longue date par les vélotafeurs de la zone, est enfin réalité, grâce à la mobilisation des cyclistes en octobre 2017. Après la livraison mi juillet de la bande ouest, la bande est et la continuité depuis le rond point de Dassault et jusqu’au rond point du Mercure. Une discontinuité cyclable subsiste dans le sens sud-nord uniquement entre le rond point du mercure et l’avenue Henri Becquerel, sur environ 200 m. Dans ce sens, les cyclistes qui souhaitent circuler plus au calme et plus en sécurité peuvent emprunter l’avenue Charles Lindbergh puis récupérer la bande sécurisée de l’avenue de Beaudesert via l’avenue Henri Becquerel, le détour induit étant inférieur à 100 m (proposition portée en rouge sur la carte en fin d’article). Léon à vélo déplore cependant cette petite discontinuité et l’a remonté aux services concernées pour voir si une solution serait envisageable, d’autant que la place disponible sur l’accotement semble suffisante.

Bande cyclable le long de Béaudésert (côté ouest)
Bande cyclable le long de Beaudésert (côté ouest)
Débouchée de la bande cyclable Beaudésert au niveau de la rue Caroline Aigle (côté ouest)
Débouchée de la bande cyclable Beaudésert au niveau de la rue Caroline Aigle (côté ouest)

Pour rappel, cet aménagement est provisoire en attendant le réaménagement complet du boulevard technologique dans quelques années.

Le même type d’aménagement a été réalisé avenue Marcel Dassault entre les ronds points des girondins et celui du 48, afin de sécuriser l’accès à la rue Marcel Issartier qui dessert notamment l’IMA, Technowest et Sabena (itinéraire en vert sur la carte ci-dessous).

Bandes cyclables sécurisées entre le rond point des Girondins et celui du 48
Bandes cyclables sécurisées entre le rond point des Girondins et celui du 48

Léon à vélo attire cependant la vigilance des usagers sur la débouchée de ces bandes cyclables : elles débouchent en effet (comme auparavant) sur la chaussée une cinquantaine de mètres avant les ronds points, avec un régime de priorité qui nous apparaît peu explicite.

Débouché des bandes sur la chaussée. L'idée de l'aménageur est peu claire ici. S'agit il d'un cédez le passage mal signalisé (marquage au sol non conforme, absence de panneaux) ou les cyclistes sont ils prioritaires selon la règle de la priorité à droite ?
Débouché des bandes sur la chaussée. L’idée de l’aménageur est peu claire ici. S’agit il d’un cédez le passage mal signalisé (marquage au sol non conforme, absence de panneaux) ou les cyclistes sont ils prioritaires selon la règle de la priorité à droite ?

A noter également avenue de la Grange Noire, l’avancée des travaux d’aménagements cyclables. Bien que l’aménagement ne soit pas encore ouvert, l’état courant permet d’avoir une bonne idée de ce que cela donnera à terminaison. Cet aménagement offrira un nouveau morceau de continuité cyclable pour les cyclistes arrivant des 3 axes desservant l’avenue Grange Noire : l’avenue de la Morandière (le Haillan) et les bandes cyclables de la D211 (aménagement porté en jaune sur la carte ci-dessous).

Etat à fin août 2018 de l'aménagement en cours avenue Grange Noire (Mérignac)
Etat à fin août 2018 de l’aménagement en cours avenue Grange Noire (Mérignac)
Etat à fin août 2018 de l'aménagement en cours avenue Grange Noire (Mérignac)
Etat à fin août 2018 de l’aménagement en cours avenue Grange Noire (Mérignac)

Enfin, suite aux demandes répétées des cyclistes de nettoyage des bandes cyclables, demande appuyée au mois de juillet via un courrier de Léon à vélo au maire, le nettoyage des bandes ont été réalisé début août. Du béton reste présent à certains endroits et Léon à vélo va veiller à ce que ce béton soit enlevé.

Carte des nouveaux aménagement et proposition d’itinéraire pour contourner la discontinuité dans le sens sud-nord (en rouge). En gris, les itinéraire que nous avions évoqués notamment dans ce billet.

Mise en service de la bande cyclable ouest sur l’avenue de Beaudesert

Ca y est ! Après un peu moins de 3 semaines de travaux, la bande cyclable du côté ouest (sens échangeur 10 vers 11) de l’avenue de Beaudesert est ouverte !

Bande cyclable Beaudesert ouest
Bande cyclable Beaudesert ouest

Cet aménagement -provisoire- devrait sécuriser le cheminement !

Au tour maintenant du côté est pour les travaux.

Lettre au maire de Mérignac – nettoyage des bandes cyclables de l’avenue Marcel Dassault

Mise à jour du 22/08/18 : Suite à notre courrier, le maire et les services de la mairie ont sollicité les services métropolitains pour obtenir le nettoyage, qui a été effectué début août.

Courrier adressé au maire de Mérignac le 16 juillet 2018 :

Monsieur le sénateur-maire,

Par la présente, l’association Léon à vélo souhaite attirer votre attention sur l’état de la bande cyclable longeant l’avenue Marcel Dassault/D213.

En effet, nous déplorons un manque d’entretien de cette bande, sur la totalité de sa longueur comprise entre l’échangeur 10 et le rond point de Mérignac-Martignas-Saint Jean d’Illac. À de nombreux endroits, la bande cyclable est recouverte de gravats, de sable et de projections de béton, parfois sur plusieurs centimètres d’épaisseur. Ces déchets sont susceptibles de faire chuter les cyclistes utilisateurs de cette bande. Les conséquences de la chute d’un cycliste le long d’une avenue à forte circulation (notamment de PL) telle que celle-ci pourraient être gravissimes. Afin de limiter ce risque de chute, certains cyclistes réalisent des écarts non moins risqués sur la voie générale, les exposant à des chocs par l’arrière.

Certains de nos membres ont déjà tenté de faire remonter cette problématique aux services de la métropole via les cyclofiches de Vélo Cité, et aux services de Mérignac via des signalements sur l’application Ici Mérignac, sans succès à ce jour et cela malgré plusieurs relances depuis le mois de mars 2018.

Cette absence d’entretien nous paraît d’autant plus inacceptable que l’utilisation de la bande cyclable est obligatoire pour les cyclistes tout le long de cette avenue (présence de panneaux B22a), les obligeant à circuler sur une portion de chaussée dangereuse.

Aussi, l’association Léon à vélo vous demande bien vouloir :

  • Réaliser le nettoyage bilatéral des bandes cyclables de l’avenue Marcel Dassault sur la totalité de sa longueur,
  • Inscrire le nettoyage périodique de cette bande cyclable au programme d’entretien périodique des voiries. En effet, de part le nombre de camions de transports de matériaux circulant sur cette voie, un nettoyage ponctuel ne saurait être suffisant pour assurer la propreté de la bande et donc la sécurité des cyclistes.

Par ailleurs, cette bande, dans sa portion entre le rond point du 48 et le rond point de Martignas-sur-Jalles est gravement rongée par la végétation de l’accotement, avec parfois une largeur d’enrobé inférieure à 60 cm. Cette largeur nous apparaît insuffisante eu égard des vitesses et de la densité circulation sur cette voie. L’association Léon à vélo souhaiterait savoir si des travaux d’entretien de cette bande sont prévus à court terme, et ou en sont les projets d’aménagements type voie verte sur cette section.

Les quelques photos jointes vous donneront un aperçu de l’état de la chaussée sur laquelle sont obligés de circuler les cyclistes utilisateurs de cette voie.

Dans l’attente des actions que vous mènerez sur cet axe, veuillez recevoir, Monsieur le maire, l’expression de nos salutations distinguées.

Le CA de Léon à Vélo

Béton + gravats au niveau de l'échangeur 10
Béton + gravats au niveau de l’échangeur 10
Montée sur l'échangeur 10
Montée sur l’échangeur 10
Juste après le croisement avec l'avenue de Bellevue
Juste après le croisement avec l’avenue de Bellevue
Au niveau de l'arrêt de bus bellevue
Au niveau de l’arrêt de bus bellevue
Largeur de bande réduite, secteur 193 avenue Marcel Dassault
Largeur de bande réduite, secteur 193 avenue Marcel Dassault
Entre 143 et 170 avenue Marcel Dassault
Entre 143 et 170 avenue Marcel Dassault
Entre 143 et 170 avenue Marcel Dassault
Entre 143 et 170 avenue Marcel Dassault
77 avenue Marcel Dassault
77 avenue Marcel Dassault
75 avenue Marcel Dassault
75 avenue Marcel Dassault
43 avenue Marcel Dassault
43 avenue Marcel Dassault
22 avenue Marcel Dassault
22 avenue Marcel Dassault