Menu Fermer

Lettre ouverte à la mairie de Mérignac – demande d’aménagement aéroparc

Lettre envoyée par Léon à vélo au Maire de Mérignac le 1er juillet 2017

Monsieur le Maire,

Un deuxième accident mortel pour un cycliste a eu lieu sur Mérignac dans un lieu qui est connu des cyclistes comme extrêmement dangereux, et signalé depuis des années par ceux qui circulent dans le secteur (article Sud Ouest).

Une solution transitoire  avait été imaginée depuis longtemps, notamment par les équipes techniques de la métropole (busage du fossé d’un coté pour passer la piste cyclable en “gravelle” en attendant mieux) et rien n’a été fait car la position régulière consiste à attendre de refaire la route intégralement, ce qui prend des années.

Les  cyclistes sont excédés de devoir attendre des aménagements relativement simples à mettre en place et dont le retard a entraîné la mort de deux cyclistes en deux mois (nous avions également signalé l’endroit où le premier accident mortel a eu lieu).

Sur un parcours fréquenté (Mérignac centre – Aeroparc) nous avons fait des suggestions, que deviennent elles ? Quelles actions sont prévues ? Dans quels délais, …?  (seule une action d’enlèvement de racines dépendante de la Mairie à été faite).
Sur ce parcours, la traversée de la D213 au feu pour la descente vers Beaudesert (aménagement pourtant très récent), comporte des anomalies graves et dangereuses. Un feu de rappel inutile et trompeur pour les vélos, oblige les voitures à s’arrêter sur le sas vélo et sur le passage clouté. Un accident à cet endroit engagerait la responsabilité de l’aménageur, et ce d’autant plus que ces anomalies sont signalées. Nous y avons vu le 10 mai, un cycliste se faire renverser, heureusement sans blessure grave… Mais qu’en sera t’il du prochain ?

Nous allons certainement vivre une période difficile, où les cyclistes vont augmenter, (le développement du vélo électrique sera aussi un facteur de risque supplémentaire) et les équipements ne vont pas suivre assez rapidement… donc il faut s’attendre à davantage d’accidents si nous ne poursuivons pas une politique volontariste sur les aménagements cyclables, notamment ceux qui sont existants, ou l’amélioration est simple à mettre en place.

Nous sommes prêt à poursuivre notre implication à vos cotés, mais la mairie doit mettre tout son poids pour que la Métropole (et le département ?) avancent vraiment sur les aménagements urgents.

Bien cordialement
Le CA de Léon à vélo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *